Une des premières collaborations entre Robert Enrico et François de Roubaix, qui transcendent les codes du film institutionnel ! Une rareté enfin restaurée et rééditée !

Thaumetopoea

Un film de Robert Enrico

Synopsis

Le film a été commandité par le Ministère de l’Agriculture. Il décrit le cycle biologique de la chenille processionnaire du pin (Thaumetopoea Pityocampa), considérée comme nuisible car elle se nourrit des aiguilles de pin et ravage les forêts de Bretagne et de Provence. Presque entièrement réalisé en macrophotographie dans un laboratoire spécialement aménagé, le film montre le cycle de vie de la chenille, s’attachant à son instinct de survie collective (chaque chenille tisse en avançant un fil qui sert à guider la suivante) face aux multiples dangers : mouches, sauterelles, scarabées et fourmis rouges. Mais le plus grand danger pour les colonies de chenilles, c’est celui que représentent les chercheurs du laboratoire de l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) que l’on voit mettre au point et expérimenter une nouvelle méthode d’extermination à grande échelle de la chenille processionnaire dans les forêts de pins du Mont Ventoux. La musique de François de Roubaix exacerbe le combat inégal entre le monde des chenilles (composition de flûte, guitare et piano) et l’univers aseptisé et menaçant des chercheurs de l’INRA (composition à l’aide d’un orgue de verres à eau), et transforme le documentaire scientifique en une véritable allégorie d’une lutte sans merci.